Formateur, formatrice et formation | Formation continue | Santé | Anatomie pratique : psoas et cruralgie

Anatomie pratique : psoas et cruralgie

Taille de la police: Decrease font Enlarge font

Anatomie pratique : psoas et cruralgie
Anatomie pratique : psoas et cruralgie

Anatomie pratique : psoas et cruralgie
Que ce soit dans la pratique quotidienne ou lorsque l’on observe l’anatomie, ce muscle est pour nous, praticiens, réellement un muscle clé.


Rappels :

Le muscle psoas-iliaque est un muscle pair pluriarticulaire du membre inférieur constitué par deux chefs principaux. L’un, allongé et fusiforme, s’insère sur la
colonne lombaire et la douzième vertèbre thoracique : c’est le psoas . L’autre, large, aplati et en forme d’éventail, prend son origine au niveau de la fosse iliaque interne : c’est l’iliaque. L’iliaque et le psoas fusionnent et se
terminent en un tendon commun au niveau du petit trochanter.
Deux muscles accessoires peuvent être rattachés à ce complexe musculaire :
le muscle petit iliaque et le muscle petit psoas.
Le psoas iliaque est un muscle puissant car c’est le plus grand fléchisseur de la cuisse sur le bassin. C’est également un faible rotateur externe. Cependant, ses fonctions mécaniques varient selon l’endroit où l’on envisage son point fixe. Il
contribue à la fois à la station debout en assurant l’équilibre du tronc et à la marche en permettant la flexion de la cuisse du membre mobile lors de la phase d’appui unipodal.

Lorsque l’on observe l’anatomie, il est intéressant de voir que certains nerfs passent au sein même de ce muscle : il s’agit du nerf génito-crural qui passe dans le corps du psoas. Et le nerf crural passant entre iliaque et psoas.

Concernant le nerf crural, nous sommes en droit de nous interroger en présence de cruralgie si nous avons affaire à un problème au niveau lombaire ou une tension excessive des chefs iliaque et posas comprimant alors le nerf crural. Si dans nos tests de densité et de mobilité, nous ne trouvons rien, il sera alors utile d’aller tester ce muscle.

Les douleurs du nerf génito-crural

L'atteinte du nerf génito-crural est rare avec une douleur touchant la face antéro-médiane de l'aine, avec parfois une irradiation à la face intérieure et interne de la cuisse ou, quelquefois des irradiations au niveau du cordon spermatique jusqu'au niveau testiculaire. Les lésions du nerf génito-crural sont souvent d'origine post-opératoire dans le cadre de chirurgies gynécologiques ou de cures de hernies inguinales.

Ces douleurs se rencontrent parfois chez nos patients. Il sera alors utile de traiter le psoas afin de vérifier qu’il ne s’agit pas simplement d’un conflit musculo-nerveux.

Le test sera essentiellement palpatoire et comparatif.


Ajouter à: Add to your del.icio.us del.icio.us | Digg this story Digg


Comparateur mutuelle santé, prévoyance

Devis mutuelle santé 100% gratuit et sans engagement.
Remplissez une seule demande pour comparer les tarifs, les garanties et les niveaux de remboursements des meilleures mutuelles santé du marché et économiser jusqu'à 300 euros par an.







  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
Estimez cet article
0